Australie 2014 – Libres 3 : Mercedes un cran au-dessus, Lotus six pieds sous terre

Nico Rosberg (Mercedes) s’est de nouveau hissé en haut de la feuille des temps des derniers essais libres du Grand Prix d’Australie, devant Jenson Button (McLaren-Mercedes) et Fernando Alonso (Ferrari). Il faut se rendre dans le stand Lotus pour trouver les moins bien lotis, Romain Grosjean ayant de nouveau connu une séance désastreuse.

Le classement

Le classement

 PiloteÉcurieTempsTours
1RosbergMercedes1:29.37515
2ButtonMcLaren-Mercedes1:30.76620
3AlonsoFerrari1:30.87611
4HamiltonMercedes1:30.91913
5RicciardoRed Bull-Renault1:30.97013
6HülkenbergForce India-Mercedes1:30.97816
7RäikkönenFerrari1:31.15612
8MagnussenMcLaren-Mercedes1:31.25122
9PérezForce India-Mercedes1:31.66517
10MassaWilliams-Mercedes1:31.72320
11KvyatToro Rosso-Renault1:31.92517
12VettelRed Bull-Renault1:32.25514
13VergneToro Rosso-Renault1:32.41716
14BianchiMarussia-Ferrari1:34.18415
15SutilSauber-Ferrari1:34.18816
16KobayashiCaterham-Renault1:34.41319
17ChiltonMarussia-Ferrari1:34.71715
18MaldonadoLotus-Renault1:34.75415
19EricssonCaterham-Renault1:36.15921
20BottasWilliams-Mercedespas de temps2
21GutiérrezSauber-Ferraripas de temps2
22GrosjeanLotus-Renaultpas de temps4
Les faits marquants

Les faits marquants

La dernière séance d’essais libres du Grand Prix d’Australie a donc été dominée par Nico Rosberg, qui a signé un temps de 1:29.375 en pneus tendres, six dixièmes devant Jenson Button, lui aussi en gommes tendres. Mercedes aurait pu, assez largement, accrocher les deux premières places sans une erreur de trajectoire de Lewis Hamilton, dans un tour du même tonneau que celui de son équipier. Un cran derrière, dans les mêmes eaux que Button, la Ferrari de Fernando Alonso visiblement plus à l’aise que Kimi Raikkonen, la Red Bull de Daniel Ricciardo qui devance assez largement un Sebastian Vettel contrarié par des réglages moteurs peu efficaces.

Du côté des problèmes techniques, c’est Lotus qui a tiré le gros lot : Romain Grosjean a connu un souci à chacune de ses sorties en piste, laissant le Français bien, bien agacé à la radio (« Rien n’a été résolu ! » a-t-il grogné) et avec seulement quatre boucles au compteur. Pastor Maldonado, quant à lui, a abandonné sa Lotus E22 dans le dernier secteur, à quelques mètres de l’entrée des stands, en fin de séance. Le Vénézuélien avait réussi à boucler 15 tours jusque là. Auparavant, c’est Esteban Gutiérrez qui a souffert d’un raté sur la boite de vitesses de sa Sauber C33, l’immobilisant pour le reste de la séance. Problème, aussi, pour la Williams de Valtteri Bottas qui est allé, au milieu de la séance, se rhabiller.

Les pilotes ont, une nouvelle fois, multiplié les petites erreurs sur la piste, certains apparaissant plus en difficulté que d’autres : c’est le cas, notamment, de Räikkönen ou d’Hamilton, qui sont sortis à plusieurs reprises, tout comme Magnussen au volant de sa McLaren. Mais, de ce côté-là, les pilotes sont plus ou moins égaux et les voitures version 2014 devront encore être domptées !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.