Espagne 2015 – Le SAV des qualifications, en direct

À 20h30, vous pourrez écouter en direct notre émission revenant sur les qualifications du Grand Prix d’Espagne de F1 2015 et la pole position de Nico Rosberg (Mercedes) devant Lewis Hamilton (Mercedes) et Sebastian Vettel (Ferrari). En attendant, nous vous proposons les faits marquants de cette séance.

Mise à jour : le podcast de cette émission est disponible ici !

Q1 : Sans évolution, Force India régresse

Après la première salve de tours rapides, les McLaren ont réalisé les 5ème (Alonso) et 6ème (Button) temps en pneus Médiums, à 6 et 8 dixièmes du meilleur temps de Lewis Hamilton en pneus Durs. La prudence pour toutes les équipes a été de rouler en pneus Médiums, excepté pour les deux Mercedes et la Ferrari de Vettel.

À la fin de la Q1, les deux Force India qui n’avaient pas emmené d’évolution pour ce Grand Prix, ont donc reculé dans la hiérarchie, juste devant les deux Manor Marussia. Le cinquième pilote éliminé est Ericsson à 2 dixièmes d’Alonso. Le meilleur temps a été réalisé avec beaucoup de calme et de contrôle, par Lewis Hamilton en pneu Durs usés, devant Nico Rosberg à moins de 2 dixièmes. Kimi Räikkönen complète le Top 3 mais en pneu Médiums.

Jacky

Q2 : Un tour et puis c’est tout

Confiance et sérénité ont été les mots d’ordre de cinq des quinze pilotes roulant lors de cette phase qualificative. En effet, Rosberg, Hamilton, Räikkönen, Vettel et Bottas ont chacun établi un temps pour ensuite laisser les dix autres pilotes se battre lors d’une deuxième tentative. À part l’exception Massa, qui avait raté son premier chrono, aucun autre pilote n’est parvenu à perturber ce top 5. Pire, le classement des positions 6 à 10 n’a pas évolué. Si vous cherchiez un exemple criant et frappant de la hiérarchie, arrêtez tout et prenez cette Q2 telle qu’elle est.

On savait Mercedes devant, Ferrari plus ou moins loin derrière en fonction des circuits et des températures ambiantes et Williams complétant solidement ce trio. On aurait pu au moins espérer qu’un pilote Toro Rosso ou Red Bull, la première au vu de belles séances d’essais libres et de la Q1 et la deuxième si les problèmes se font absents quelques temps, vienne titiller voire perturber un peu l’ordre en marche. Ce ne sera pas le cas en se classant sur la quatrième ligne pour la Scuderia et sur la cinquième pour sa grande sœur. Mais ce n’est pas fini !

Car une fois sorti de ce mélange léger aux dix premières places, chaque ligne restante de la grille est occupée par les voitures d’une même écurie. On retrouve donc les Lotus premières en dehors du top 10. Mais la véritable surprise, si on était dubitatif jusque là, c’est la septième ligne occupée par les McLaren qui n’ont souffert d’aucun problème et dont la performance est toujours en progression constante depuis cet hiver. Enfin, pour clore ce ventre mou du peloton, on retrouve les Sauber qui commencent déjà à montrer une stagnation des performances, sans nul doute à attribuer à un cruel manque de moyens.

Buchor

Q3 : Le come back

Depuis trois Grands Prix, c’était la question à un million : Nico Rosberg arrivera t-il à venir menacer l’outrageuse domination dont fait preuve Lewis Hamilton ? Et si oui, quand ? Nous venons enfin d’avoir un début de réponse ! Car après quatre pole positions, Lewis vient de chanceler sous le coup de marteau que Nico à asséné avec son premier chrono lors de cette Q3. Chrono intouchable pour tout le reste des pilotes, y compris Rosberg lui-même lors de sa deuxième tentative.

Et si l’Allemand continue à avoir un meilleur rythme en course que l’Anglais, comme vu lors des quatre premières courses, les fans du premier peuvent espérer et ceux du deuxième redouter que Nico batte Lewis à l’arrivée de la course. Vous noterez que je n’ai pas parlé de victoire, car les tifosi, eux, prient pour que, la chaleur aidant, ce soit un pilote en rouge qui monte sur la première marche du podium.

Buchor

Classements et données

Classement

Classement des qualifications

PPiloteÉcurieQ1Q2Q3Tours
16RosbergMercedes1:26.4901:25.1661:24.68118
244HamiltonMercedes1:26.3821:25.7401:24.94817
35VettelFerrari1:27.5341:26.1671:25.45815
477BottasWilliams1:27.2621:26.1971:25.69416
555SainzToro Rosso1:26.7731:26.4751:26.13617
633VerstappenToro Rosso1:27.3931:26.4411:26.24920
77RäikkönenFerrari1:26.6371:26.0161:26.41416
826KvyatRed Bull1:27.8331:26.8891:26.62916
919MassaWilliams1:27.1651:26.1471:26.75716
103RicciardoRed Bull1:27.6111:26.6921:26.77016
118GrosjeanLotus1:27.3831:27.375–13
1213MaldonadoLotus1:27.2811:27.450–13
1314AlonsoMcLaren1:27.9411:27.760–11
1422ButtonMcLaren1:27.8131:27.854–12
1512NasrSauber1:27.6251:28.005–14
169EricssonSauber1:28.112––6
1727HülkenbergForce India1:28.365––6
1811PérezForce India1:28.442––7
1928StevensManor1:31.200––6
2098MerhiManor1:32.038––4
Les qualifications en chiffres

Les qualifications en chiffres

PPiloteÉcurieS1S2S3Tour idéalVmax
1RosbergMercedes23.11131.89429.5471:24.552330,8
2HamiltonMercedes23.21431.88329.6891:24.786330,1
3VettelFerrari23.27132.09030.0091:25.370329,2
4BottasWilliams23.28832.24330.0491:25.580331,2
5SainzToro Rosso23.52332.35730.2561:26.136319,5
6VerstappenToro Rosso23.50232.42530.3221:26.249320,3
7RäikkönenFerrari23.44132.44330.1201:26.004331,6
8KvyatRed Bull23.66432.54230.3451:26.551322,3
9MassaWilliams23.32832.53430.1611:26.023334,2
10RicciardoRed Bull23.76632.60930.0221:26.397320,4
11GrosjeanLotus23.53332.80630.6921:27.031333,5
12MaldonadoLotus23.58632.95630.5831:27.125332,8
13AlonsoMcLaren23.90133.17230.4761:27.549326,9
14ButtonMcLaren24.02633.02030.6461:27.692325,8
15NasrSauber23.87233.19430.5591:27.625329,3
16EricssonSauber23.86233.45730.7931:28.112332,4
17HülkenbergForce India23.88333.28230.9801:28.145330,1
18PérezForce India23.84833.50230.7931:28.143331,1
19StevensManor24.88433.52431.2001:29.608320
20MerhiManor25.26134.74731.7741:31.782317,9

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.