GP Espagne 2018 – Preview : CET ARTICLE N’EST PAS SPONSORISÉ PAR F1™ TV PRO

Avant le début du Grand Prix d’Espagne, l’équipe du SAV de la F1 vous propose sa présentation de la cinquième manche de la saison 2018 du Championnat du Monde de Formule 1 (et la première qui pourra être suivie en temps réel sur F1 TV Pro).

Sympa ce ciel catalan !
Le circuit

LE CIRCUIT

Comme le circuit n’a pas changé et qu’on est des gros flemmards, vous pouvez retrouver la vidéo de la preview 2017 sur notre chaîne YouTube.
Tracé du Circuit de Barcelone

La distance. 66 tours du Circuit Barcelona-Catalunya (4,655 km) sont prévus, pour une distance totale de 307,104 km (avec la caméra embarquée de chacun des 20 pilotes disponible sur F1 TV Pro, la distance en termes d’images disponibles montera à 6142,08 km, moins ceux que Verstappen ne parcourra pas).

Le DRS. Deux zones DRS seront mises en place à Barcelone : la première sur la ligne droite entre les virages Campsa (9) et La Caixa (10), avec un point de détection entre les virages 8 et 9, et la seconde sur la ligne droite de départ/arrivée (qui commencera cette année 100m plus tôt), avec un point de détection juste avant le dernier virage (saviez-vous que le GP d’Espagne n’a pas toujours connu le DRS ? Eh bien il est possible de revoir des courses de cette époque sur F1 TV Pro).

Les questions

LES QUESTIONS

En exclusivité, voici pour vous, cher lecteurs et auditeurs, les questions auxquelles le GP d’Espagne répondra, on en est sûr :
– Fernando va pas être trop triste de remonter dans sa McLaren ?
– Max va-t-il enfin passer un week-end où l’on a rien à dire à son sujet ?
– Vu que Barcelone révèle la qualité des monoplaces, combien de tours vont se prendre les Williams ?
– Grosjean aurait pas plus de chances de marquer ses premiers points ce week-end en concourant pour l’Eurovision ?
– F1 TV Pro va-t-il souffrir d’amateurisme ?

Et celles auxquelles il ne devrait pas répondre, ou alors par accident :
– Les pilotes Red Bull feront-ils ami-ami à Miami l’an prochain ?
– Vous saviez que le retour de Kubica dans une voiture lors d’un Grand Prix ne sera même pas un record ?
– Vijay Mallya a-t-il donné des conseils à Carles Puigdemont ?
– Ah, et cette année on évite de faire chialer les gamins, OK ?
– Williams va-t-il demander un réexamen de toutes ces questions ?

Shinji

Les infos indispensables

LES INFOS INDISPENSABLES

Les décisions des commissaires. Pour retrouver l’ensemble des décisions prises par les commissaires de course à l’occasion du Grand Prix (et d’autres informations utiles, en anglais), cliquez ici (rubrique « Stewards Decisions ») – et si jamais vous avez un doute sur un incident ou que vous voulez le faire réexaminer par la FIA, n’hésitez pas à le revisionner grâce à F1 TV Pro.

Le commissaire-pilote. Pour cette course, le quatrième membre du collège des commissaires sera Derek Warwick (qui a pris un abonnement à F1 TV Pro hier, pour se faire plaisir dimanche).

Les pneus. Pirelli fournira aux pilotes, pour cette manche, les pneus Supertendres (rouges), Tendres (jaunes) et Mediums (blancs). Comme toujours, en cas de piste humide, les pilotes disposeront des pneus Cinturato pour la Pluie (bleus) et pour des conditions Intermédiaires (verts).

Pour l’anecdote, les employés de Pirelli ont décidé d’utiliser F1 TV Pro pour suivre l’historique des pneus des pilotes, car leur système à eux c’est pas aussi super.

Rappel du règlement : chaque pilote dispose de 13 trains de pneus sec par week-ends. Sur ces 13 trains, Pirelli en réserve 2 à la course (qui peuvent être du même composé ou de deux composés différents) et 1 autre, du composé le plus tendre, à la Q3 (pour ceux qui y entrent ; les autres le conservent pour la course). Les 10 autres trains sont sélectionnés librement par les équipes/pilotes. En course, le pilote doit utiliser au moins deux composés différents sur les trois mis à disposition, sachant qu’il doit obligatoirement passer 1 des 2 trains choisis par Pirelli.

Ainsi, à Barcelone :
– 1 train de Supertendres est réservé à la Q3 ;
– 1 train de Tendres et 1 train de Mediums sont réservés à la course.

Voici l’allocation pneumatique par pilotes pour le GP d’Espagne :
Choix des pneus Pirelli par pilotes à Barcelone

Les troisièmes pilotes. Robert Kubica qui prendra la place de Sergey Sirotkin chez Williams lors des EL1 (le Russe doit bien rager à l’idée que le Polonais va pouvoir suivre le reste du week-end avec F1 TV Pro, ce qui est quand même bien mieux que de devoir piloter une charrette comme un con en plein cagnard).

Les horaires du GP.
(F1)Essais libres 1 : vendredi 11 mai, à 11h00
(TV)Essais libres 2 : vendredi 11 mai, à 15h00
(Pro)Essais libres 3 : samedi 12 mai, à 12h00
(C’est)Qualifications : samedi 12 mai, à 15h00
(Génial)Course : dimanche 13 mai, à 15h10

Les rendez-vous du SAV

LES RENDEZ-VOUS DU SAV

● Warm-Up : samedi 12 mai, podcast disponible après enregistrement dans la soirée.
● Début du vote pour le Quinté± : dimanche 13 mai, juste après la course.
● SAV de la course : lundi 14 mai, en direct à 20h30 (podcast publié le lendemain).
● SI TU NE T’ABONNES PAS A F1 TV PRO, DES CRÉATURES DE L’ENFER VONT VENIR CHEZ TOI POUR MANGER LA CHAIR DE TES PROCHES, DE TES ANIMAUX DOMESTIQUES ET VONT TE SPOILER LA FIN DE TOUTES LES SERIES QUE TU REGARDES. ELLES VONT AUSSI TE FAIRE DES CHATOUILLES SI TU LES CRAINS.

Bien sûr, nous vous invitons à surveiller nos comptes sur les réseaux sociaux ainsi que le module « PROCHAIN DIRECT » sur la partie droite du site pour être informés du moindre changement de programme.

2 Comments

Répondre à Fab Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.