GP Canada : Je reviendrai à Montréal, voir les F1 pourfendre l’air…

L’île Notre-Dame, une cathédrale de la F1

L’infographie Made In SAV

Pour tout savoir et tout retenir : horaires, RDV du SAV et infos ES.SEN.TIELLES !

Infographie Grand Prix du Canada 2022

LES INFOS INDISPENSABLES (en tout cas celles qu’on n’a pas pu mettre dans l’infographie !)

Les décisions des commissaires. Pour retrouver l’ensemble des décisions prises par les commissaires de course à l’occasion du Grand Prix (et d’autres informations utiles, en anglais), cliquez ici (rubrique « Stewards Decisions »).

Le commissaire-pilote. Pour cette course, le quatrième membre du collège des commissaires sera Emanuele Pirro.

Les pneus. Sur l’ensemble des courses cette saison – hors « Sprint Qualifying » -, Pirelli fournira aux pilotes :
8 pneus Tendres (rouges),
3 pneus Mediums (jaunes),
2 pneus Durs (blancs).

Si les couleurs restent les mêmes d’un GP à l’autre, les composés de ces pneus varient en revanche en fonction du circuit, selon une gamme allant du C1 (le plus dur) au C5 (le plus tendre). Rendez-vous sur notre infographie pour connaitre les composés sélectionnés par Pirelli pour ce Grand Prix.

En cas de piste humide, les pilotes disposeront des pneus Cinturato pour la Pluie (bleus) et pour des conditions Intermédiaires (verts).

Rappel du règlement : chaque pilote dispose de 13 trains de pneus sec par week-ends. Sur ces 13 trains, Pirelli en réserve 2 à la course et 1 autre, du composé le plus tendre, à la Q3 (pour ceux qui y entrent ; les autres le conservent pour la course). Les 10 autres trains sont, comme l’année dernière, imposés par l’entreprise italienne. En course, le pilote doit utiliser au moins deux composés différents sur les trois mis à disposition, sachant qu’il doit obligatoirement passer 1 des 2 trains choisis par Pirelli.

Les troisièmes pilotes. Pas cette semaine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.