Australie 2014 – Course : Rosberg met le turbo, Magnussen imite Hamilton

Auteur d’une course maîtrisée et menée de la tête et des épaules, Nico Rosberg (Mercedes) remporte le premier Grand Prix de l’ère V6 Turbo à technologies hybrides. L’Allemand devance Kevin Magnussen (McLaren) et Jenson Button (McLaren). Initialement 2ème, Daniel Ricciardo (Red Bull) a été exclu pour un débit d’essence au-dessus de la limite réglementaire. Hamilton et Vettel ont quant à eux mis genoux à terre très tôt dans la course.

Le classement

Le classement

PosGrillePilotesÉcuriesToursÉcartsPts
13RosbergMercedes571:32:58.71025
DSQ2RicciardoRed Bull57+24.525
24MagnussenMcLaren57+26.77718
310ButtonMcLaren57+30.02715
45AlonsoFerrari57+35.28412
515BottasWilliams57+47.63910
67HülkenbergForce India57+50.7188
711RäikkönenFerrari57+57.6756
86VergneToro Rosso57+1:00.4414
98KvyatToro Rosso57+1:03.5852
1016PérezForce India57+1:25.9161
1113SutilSauber56+1 Tour
1220GutiérrezSauber56+1 Tour
1317ChiltonMarussia55+2 Tours
NC18BianchiMarussia49+8 Tours
Ab.22GrosjeanLotus43+14 Tours
Ab.21MaldonadoLotus29+28 Tours
Ab.19EricssonCaterham27+30 Tours
Ab.12VettelCaterham3+54 Tours
Ab.1HamiltonMercedes2+55 Tours
Ab.9MassaWilliams0+58 Tours
Ab.14KobayashiCaterham0+58 Tours
Les faits marquants

Les faits marquants

Si les pilotes auront dû s’y reprendre à deux fois au départ du Grand Prix, la deuxième aura été la bonne, Nico Rosberg (Mercedes) réalisant un envol spectaculaire depuis la troisième place pour s’emparer d’un leadership qu’il n’allait faire que partager lors des différentes salves d’arrêts aux stands. L’introduction de la voiture de sécurité suite à la crevaison de Valtteri Bottas (Williams), après un contact avec le mur, n’aura d’ailleurs pas entravé la marche triomphale du pilote Mercedes. Destiné à la victoire après sa pole position, Lewis Hamilton a rapidement déchanté, rétrogradant peu à peu au classement, victime d’un problème technique qui allait pousser le natif de Stevenage à hisser le drapeau blanc pour préserver son V6 Turbo.

En deuxième position sous le drapeau à damier, Daniel Ricciardo (Red Bull) pouvait, comme il l’espérait au soir des qualifications, avoir le sourire. L’Australien, après un début de course relativement tranquille, aura su résister aux assauts de Kevin Magnussen (McLaren) pour faire ce que Mark Webber n’avait jamais pu faire au volant de la Red Bull : monter sur le podium devant son public. Mais ce podium ne sera pas entériné, les commissaires excluant des résultats le régional de l’étape après les vérifications techniques, pour un débit d’essence régulièrement au-dessus des 100 kg/h autorisés. Red Bull a fait appel de cette décision, arguant sur la mauvaise qualité du capteur. Contrairement à son coéquipier, Sebastian Vettel s’est rapidement résigné quant à ses espoirs de victoire, le quadruple champion du monde abandonnant très tôt dans la course, victime de problèmes dans l’exploitation de son bloc propulseur.

Sur la troisième marche du podium, et classé 2ème, Kevin Magnussen remplit lui aussi son objectif : faire aussi bien que Lewis Hamilton avant lui. Le Danois, auteur d’une spectaculaire dérobade de sa MP4-29 à l’occasion du départ, devance ainsi Jenson Button qui, grâce à une stratégie de course bien huilée, a réussi à remonter de la 10ème à la 3ème place et permet à l’écurie de Woking de prendre les rênes au classement constructeurs.

Derrière, Fernando Alonso (Ferrari) gagne une place par rapport à la grille, 4ème à la faveur de l’exclusion de la Red Bull n°3. L’Espagnol, économe, est venu à bout de Nico Hülkenberg (Force India) en fin d’épreuve avant que l’Allemand n’ait dû abandonner sa cinquième place finale à Valtteri Bottas (Williams). Le Finlandais, auteur d’une remontée spectaculaire après avoir pourtant été relégué en fond de peloton suite à une caresse un peu trop appuyée de son pneu arrière droit sur le mur, sauve ainsi, in extremis, le Grand Prix de l’écurie de Grove qui a perdu une de ses voitures dès le départ, Felipe Massa se faisant emboutir au premier virage par la Caterham de Kobayashi en détresse avec ses freins.

Derrière Kimi Räikkönen (7ème), toujours en délicatesse avec sa F14 T au freinage, les pilotes Toro Rosso réalisent un tir groupé aux huitième et neuvième places, Jean-Eric Vergne devançant son jeune – et pourtant déjà coriace – coéquipier, Daniil Kvyat. Initialement 11ème et souvent à la traîne, Serio Pérez (Force India) récupère le point de la 10ème position suite aux malheurs de Ricciardo.

Au final, ils sont donc 15 pilotes à avoir vu la ligne d’arrivée, Jules Bianchi (Marussia) échouant à plus de six tours des leaders et n’étant pas classé. Du côté des abandons, défiant tous les pronostics, les pilotes Lotus auront finalement été les derniers à déposer les armes, Pastor Maldonado au 31ème tour et Romain Grosjean au 45ème passage.

Les meilleurs tours

Les meilleurs tours

 PiloteÉcurieTempsTour
1RosbergMercedes1:32.47819
2BottasWilliams-Mercedes1:32.56856
3AlonsoFerrari1:32.61656
4KvyatToro Rosso-Renault1:32.63438
5MagnussenMcLaren-Mercedes1:32.91739
6RicciardoRed Bull-Renault1:33.06649
7ButtonMcLaren-Mercedes1:33.18657
8HülkenbergForce India-Mercedes1:33.21056
9PérezForce India-Mercedes1:33.36634
10RäikkönenFerrari1:33.69156
11VergneToro Rosso-Renault1:33.86435
12GutiérrezSauber-Ferrari1:34.20233
13SutilSauber-Ferrari1:34.56441
14GrosjeanLotus-Renault1:34.76630
15BianchiMarussia-Ferrari1:35.28141
16ChiltonMarussia-Ferrari1:35.63555
17EricssonCaterham-Renault1:37.06426
18MaldonadoLotus-Renault1:37.33217
19HamiltonMercedes1:40.2872
20VettelRed Bull-Renault1:49.9472
Synthèse des arrêts

Synthèse des arrêts

Pos.PiloteEcurieArrêtsMeilleursMoyenneTotal
1RäikkönenFerrari221.82523.68447.368
2AlonsoFerrari221.97822.43344.865
3GrosjeanLotus122.26422.26422.264
4MagnussenMcLaren222.27322.71245.423
5ButtonMcLaren222.39922.40544.810
6RicciardoRed Bull222.42722.71145.421
7PérezForce India322.49723.52170.564
8HulkenbergForce India222.61522.77445.548
9BianchiMarussia222.65623.23946.477
10MaldonadoLotus122.84722.84722.847
11VergneToro Rosso222.97823.05146.102
12BottasWilliams223.11729.01958.038
13EricssonCaterham123.23823.23823.238
14ChiltonMarussia223.49323.85147.702
15RosbergMercedes223.67324.00248.004
16GutiérrezSauber123.79723.79723.797
17KvyatToro Rosso223.92027.21754.434
18SutilSauber124.30524.30524.305
19GutirérrezSauber132.65732.65732.657
Élisez votre Top 10

Élisez votre Top 10

Veuillez patienter…

Comme pour les qualifications, le SAV de la F1 reviendra en direct sur cette course, lundi soir, dès 20h30.

5 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.