Le SAV de la course du Grand Prix d’Abu Dhabi 2014

Le SAV
Le SAV
Le SAV de la course du Grand Prix d'Abu Dhabi 2014
/

L’équipe du SAV de la F1 est revenu, lors d’une émission en direct, sur la victoire finale de Lewis Hamilton (Mercedes) au Grand Prix d’Abu Dhabi 2014, devant  Felipe Massa (Williams-Mercedes) et Valtteri Bottas (Williams-Mercedes). Vous y découvrirez les résultats de vos Top 10 mais, en attendant, nous vous invitons à découvrir les résultats commentés de ceux que vous avez classés au-delà de la dixième place.

20ème – Gutiérrez ( 13 pts)

A l’inverse de son équipier, Esteban Gutierrez n’a pas subi les aléas de la course. Cependant, sa stratégie pneumatique à seulement deux arrêts, l’a obligé à prendre soin de ses pneus durant toute la course : “Sur mon dernier relai j’ai dû faire autant de tours que possibles sur ce train de pneus, ce qui a marché pour nous. J’ai poussé à chaque tour, mais en même temps je devais gérer les pneus”. Et avec une telle stratégie, entre économie des pneus et performance, on peut clairement voir de quel côté cela a penché.

19ème – Grosjean ( 28 pts)

20 places de pénalité, voilà l’handicap avec lequel partait Romain Grosjean. Concrètement, cela s’est traduit par une 18ème place sur la grille et un drive-through à effectuer en course. Heureusement pour lui, la malchance l’a épargné contrairement à son équipier : “On a fait le mieux que l’on pouvait. Ma course n’a pas été très excitante et malheureusement cela s’est terminé tôt pour Pastor, donc je pense que l’on est tous content que la saison soit finie maintenant”. En effet, le Français peut déjà oublier cette saison 2014 pour se tourner vers la prochaine qui, on l’espère, sera meilleure pour lui : “Il me tarde déjà d’être dans le simulateur pour tester la E23”.

18ème – Sutil ( 29 pts)

En partant 13ème sur la grille, Adrian Sutil pouvait espérer un bon résultat pour sa modeste Sauber. Malheureusement, le destin en aura décidé autrement dès le premier tour : “J’ai pris un bon départ. Après, Kevin m’est rentré dedans et j’ai perdu beaucoup de places. Je ne peux toujours pas dire si ma voiture a été endommagée ou non”. A partir de ce moment-là, ce fut une longue course laborieuse qui a suivi pour l’Allemand. Et malgré l’abandon de deux voitures, il n’a pas pu finir mieux que 16ème : “Globalement, le rythme n’était pas assez bon donc un meilleur résultat aurait été difficile à réaliser”.

17ème – Maldonado ( 35 pts)

Comme un symbole de la saison difficile de Lotus, Maldonado a été forcé à l’abandon par son moteur ce dimanche . Longtemps 14ème, il commençait a remonter des places au bénéfice de la seconde salve d’arrêts après le 21ème tour, quand vint le 26ème tour. Alors 12ème, le bloc moteur du Venezuélien est soudainement parti en fumée (et dans les flammes), “célébrant” la fin de 20 ans de partenariat entre Enstone et Viry-Chatillon … “Cela a été un course surprenante pour moi. Nous avions un bon rythme de course et j’étais capable de me battre avec les Ferrari, au vu de mes bonnes sensations envers la voiture. J’étais capable d’attaquer et la voiture marchait bien avec les deux types de pneumatiques. Malheureusement, ma course s’est terminée trop tôt. Les flammes ont démontré que mon moteur ne fonctionnait pas très bien ce qui signifie aussi que j’ai eu très chaud dans la voiture ! C’est dommage de terminer une saison de cette façon.”

16ème – Magnussen ( 45 pts)

Course difficile pour le pilote McLaren, qui a débuté par une touchette avec Adrian Sutil, abîmant le devant de sa voiture et le reléguant 13ème. Il a toutefois attendu le 21ème tour pour réaliser son arrêt et monter les super-tendres, ce qui ne s’avérera pas du tout payant, l’obligeant à  remettre des tendres dès le 29ème tour. Coincé tout le reste de l’épreuve à cette 13ème place, il gagnera finalement 2 places au profit du dernier arrêt de Vergne et de l’agonie finale de la Mercedes de Rosberg. “Ce fut une course difficile. J’ai eu un contact avec Adrian [Sutil] durant le premier tour et après ça, l’avant de la voiture n’était plus aussi bon. Mais ce n’était pas trop mauvais alors je pouvais continuer. Mon premier relais en tendres s’est bien passé, le pneu tenait bien et je pouvais gérer la dégradation. Mais une fois que je suis passé aux super-tendres, la course a commencé à nous échapper. Le pneu le plus tendre aurait dû nous aider à gagner des positions sur les pilotes en tendres, mais nous sommes justes restés où nous étions, ce qui a ruiné notre course.”

15ème – Kobayashi ( 63 pts)

Parti 15ème, le pilote Caterham n’a pu empêcher les remontées de Grosjean et des Red Bull dès le début de la course. Après son changement de pneus au 15ème tour, il se retrouve avant-dernier, devant son coéquipier. Il gardera cette place jusqu’à son abandon, au 42ème tour. ”C’est vraiment dommage de finir la saison avec un abandon. J’ai commencé à sentir quelques  étranges vibrations sur la voiture et quelques tours plus tard, la voiture a commencé à être inconduisible. L’équipe a donc décidé de faire abandonner la voiture par précaution. Jusque là, c’était une course solide. Nous avions un bon rythme et je me faisais plaisir. Globalement c’était un week-end très positif et j’ai été impressionné par les efforts de toute l’équipe. Ce n’était pas une tache facile mais, merci pour le support continu des fans, on l’a perçu et ça nous a donné ce boost extra pour continuer à se battre.”

14ème – Kvyat ( 97 pts)

Le pilote russe a été le premier à terminer sa saison. Parti 5ème il était en opposition avec les Ferrari, réussissant à passer Raikkonen au profit des premiers arrêts. Malheureusement dans le 14ème tour, un problème technique sur l’unité de puissance Renault l’a forcé à abandonner. C’est une de ces courses où nous n’étions tout simplement pas en mesure de montrer notre plein potentiel. Nous nous attendions à une bien meilleure course finale mais un problème moteur m’a contraint à l’abandon dans les premiers tours. C’est regrettable, parce que la performance et le rythme était plutôt bons jusque-là. Nous nous battions avec les Ferrari et Button et je pense que nous aurions pu finir près de lui.”

13ème – Stevens ( 101 pts)

L’anglais, qui disputait sa première course, à réussi son objectif : voir le drapeau à damier. Il n’a toutefois pu faire mieux que dernier, position qu’il a eu la majeure partie de la course, uniquement dérangé dans les premiers tours par quelques pilotes venant de réaliser leurs premiers arrêts.  « Nous avons complété l’objectif de la journée, qui était de terminer la course. C’est bien non seulement pour moi mais aussi pour toute l’équipe. Nous pouvons être satisfaits. J’ai eu un peu de mal lors du premier relais en pneu Options, essayant de les garder en température lors du début du tour de formation,  donc j’ai eu beaucoup de graining à l’avant. Lors du deuxième relais n’était pas trop mauvais et j’étais capable d’être plus dans le rythme. A la fin, je me sentais bien dans la voiture et cela fait beaucoup de bien d’avoir terminé ma première course de Formule 1 ! “

12ème – Vergne ( 121 pts)

Le français a fini sa saison de façon bien terne. 10ème sur la grille, il se retrouvait hors des points à l’issue du premier tour. Il a ensuite stagné une bonne partie de la course entre la 11ème et la 13ème place, dominé notamment sur les Force India qu’il n’a jamais pu rattraper. Finalement il termine 12ème et dernier dans le tour du leader. « Aujourd’hui, j’ai donné mon maximum pour rattraper les pilotes devant moi, mais le rythme n’était tout simplement pas assez bon. C’est dommage car notre position de départ nous a fait penser que nous aurions pu finir dans le top dix. Nous voulions vraiment marquer quelques bons points pour la dernière course de la saison et nous n’avons pas pu atteindre notre objectif.”

11ème – Raïkkönen ( 256 pts)

Triste course pour le finlandais qui termine un mauvais week-end et une mauvaise année pour la Scuderia. Malgré un bon départ qui l’a mené à la 5ème place à la fin du premier tour, il a reculé en milieu de classement suite à son premier arrêt au 6ème tour, doublé en plus par son futur ex-coéquipier. Il s’en est suivi une course anonyme aux portes des points, derrière Alonso. Il finit par arracher la 10ème place aux profit des pépins de Rosberg. C’était une course très difficile, mais nous savions bien depuis dès le début que cette piste serait difficile pour nous. Le départ a été bon, mais ensuite, au premier arrêt, j’avais déjà perdu des positions et je ne pouvais plus progresser dans la hiérarchie.  La voiture réagissait bien et je n’avais pas de problèmes particulier, mais aujourd’hui nous manquions de vitesse neccessaire pour attaquer.”

 

35 Comments

Répondre à Dino Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.