Miss Monoplace 2015 et actu F1 : le direct avant le GP d’Australie

L’équipe du SAV de la F1 élira en direct, à partir de 20h30, sa Miss Monoplace 2015 et reviendra ensuite sur l’actualité F1 de la semaine écoulée, marquée par les nombreuses théoriques autour de l’accident de Fernando Alonso et Manor, qui sera bien présente à Melbourne. En attendant, voici le programme de cette émission.

Mise à jour : le podcast de cette émission est disponible ici.

La tension et l’excitation n’ont de cesse de monter à quelques jours des premiers tours de roues officiels de la saison 2015. Et avant de se plonger dans ce nouvel opus du F1 Circus, quoi de mieux que de jouer à la « Fashion Police » du paddock en élisant Miss Monoplace 2015 ? Vous en conviendrez : rien. Alors attachez vos ceintures, abaissez votre visière et laissez-vous porter par les débats enflammés sur les robes et les formes des voitures, mais pas que ! D’ailleurs, voici ce que notre équipe de choc traitera :

Miss Monoplace 2015. Après la Brawn BGP001 en 2009, la Ferrari F10 en 2010 ou encore la Red Bull RB10 en 2014, le SAV va désigner ce soir, à grands coups de notes, la voiture la plus sexy du plateau 2015. Vous pourrez ainsi découvrir le palmarès complet de ce concours de beauté et savoir quel membre de la famille a des goûts de chiottes ou, au contraire, quel membre de la famille a été élevé par Cristina Cordula. Avant cela, un sondage est toujours en cours auquel nous vous invitons à voter si ça n’est pas encore le cas (ce qui est mal) :

Quelle voiture mérite, selon vous, le titre de Miss Monoplace 2015 ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Alonso. Après l’annonce de son forfait, les rumeurs autour de l’état de santé de l’Espagnol se multiplient sur Internet et dans la presse. Entre témoins oculaires, sources anonymes, opinions peu étayées, propos d’avocats, vidéos ne montrant pas grand chose et communication famélique de McLaren, le petit monde des observateurs s’en donne à cœur-joie à tel point que le double Champion du Monde lui-même s’est joué des théories et des bruits sur Twitter, en indiquant qu’il se préparait à 100% pour la Malaisie, où il devrait faire son retour.

Réduction des coûts. Bernie Ecclestone est chafouin. Son idée de châssis-clients équipés de moteurs Cosworth ou Renault pour une vingtaine de millions d’euros pour attirer de petites structures en discipline reine reste lettre morte et ne passe pas auprès des grandes écuries, qu’il juge trop élitistes. Le Directeur Général du Formula One Group s’est épanché dans la presse, ne manquant pas, une nouvelle fois, de tacler à la gorge la technologie des V6 turbo hybrides et dénonçant l’hypocrisie des équipes autour de la « F1 verte ».

Manor. Investisseurs, OK. Structures, OK. Voitures modifiées, OK. Crash-tests ? OK aussi. En effet, celle qu’il faudra désormais appeler Manor Marussia F1 a annoncé avoir passé les derniers crash-tests de la FIA et s’est envolée pour l’Australie où l’équipe, toujours habillée des tenues de feu Marussia, a débuté le montage du stand ce lundi. Reste une question : qui sera l’équipier de Will Stevens à Melbourne pour ce qui promet d’être un moment aussi émouvant que difficile à passer pour une monoplace et une écurie qui n’auront pas bouclé le moindre tour de roue quand le feu passera au vert en bout de pitlane, vendredi ? Roberto Merhi semble en pole.

Van der Garde. Après une victoire devant un tribunal arbitral suisse, l’ancien pilote Caterham a attaqué devant la Cour suprême de l’Etat de Victoria – dont Melbourne est la capitale – Sauber pour obliger la structure d’Hinwil à le faire courir en Australie, en vertu d’un accord lui garantissant sa présence sur la grille 2015 en qualité de titulaire. L’audience, qui s’est tenue ce lundi, a été l’occasion pour l’avocat de l’écurie de pointer du doigt une éventuelle dangerosité dans le fait d’aligner un pilote pour lequel la C34 n’a pas été conçue et pour lequel il ne serait pas possible d’adapter le baquet et les harnais, argument que l’avocat du Néerlandais a balayé d’un revers de main. Une décision est attendue mercredi.

Safety Car. Du nouveau pour notre ami Bernd Mayländer, récurrent leader des Grands Prix de Formule 1 (depuis 15 ans, déjà !), puisqu’il va troquer sa Mercedes SLS AMG GT – utilisée depuis 2012 – contre une Mercedes-AMG GT S dotée d’un V8 4L biturbo développant 510 chevaux et capable d’atteindre 310 km/h. Il ne s’agira pas du seul changement puisque la voiture médicale, toujours pilotée par Alan van der Merwe sera désormais une Mercedes C 63 AMG S Estate. Mercedes fournit les voitures de sécurité depuis 1996.

Outre ces actualités, vous retrouverez dans cette émission les rubriques suivantes :
– Peut-être un jeu pioché parmi nos formats, qui devraient faire l’objet d’une adaptation en jeu de société ! ;
– Notre sélection de citations ;
– Notre sondage inspiré et sa confection jamais poussive.

One Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.