GP Turquie 2021 : Épidémie de grip à Istanbul cet automne ?

En 2020, c’était quand même très original de commencer la saison de patinage artistique ici…
L’infographie

L’infographie Made In SAV

Pour tout savoir et tout retenir : horaires, RDV du SAV et infos ES.SEN.TIELLES !

Les questions

LES QUESTIONS

En exclusivité, voici pour vous, chers lecteurs et auditeurs, les questions auxquelles ce Grand-Prix apportera toutes les réponses, on en est sûr :

• On a prévenu Bottas qu’il y avait des risques de pluie ce week-end ?
• Allemagne 2019, Toscane 2020, Turquie 2021 : ils sont sûrs chez Red Bull de vouloir mettre une livrée spéciale ?
• Norris, déception russe digérée, victoire à aller chercher ?
• Aston Martin va-t-elle continuer à littéralement marquer des points une course sur deux ?
• D’accord, Bruno Correia pilote pour la première fois la Medical Car, mais on va quand même espérer qu’il n’ait pas à bosser ce week-end, OK ?

Et celles auxquelles il ne devrait pas répondre, ou alors par accident :

•  Alors, ça Bosphore ?
•  Quoi de plus normal qu’une course de F1 chez les Automans ?
• Mais, c’est la dernière course avant Abu Dhabi à avoir lieu en début d’après-midi le dimanche ?
•  Sauf que je fais comment pour me programmer des sorties vu qu’on est en octobre et que le temps va devenir dégueulasse ?
• Gagner à Istanbul, c’est le Top(kapi) ?

Les infos indispensables

LES INFOS INDISPENSABLES

Les décisions des commissaires. Pour retrouver l’ensemble des décisions prises par les commissaires de course à l’occasion du Grand Prix (et d’autres informations utiles, en anglais), cliquez ici (rubrique « Stewards Decisions »).

Le commissaire-pilote. Pour cette course, le quatrième membre du collège des commissaires sera Enrique Bernoldi.

Les pneus. Sur l’ensemble des courses cette saison – hors « Sprint Qualifying » -, Pirelli fournira aux pilotes :
8 pneus Tendres (rouges),
3 pneus Mediums (jaunes),
2 pneus Durs (blancs).

Si les couleurs restent les mêmes d’un GP à l’autre, les composés de ces pneus varient en revanche en fonction du circuit, selon une gamme allant du C1 (le plus dur) au C5 (le plus tendre). Rendez-vous sur notre infographie pour connaitre les composés sélectionnés par Pirelli pour ce Grand Prix.

En cas de piste humide, les pilotes disposeront des pneus Cinturato pour la Pluie (bleus) et pour des conditions Intermédiaires (verts).

Rappel du règlement : chaque pilote dispose de 13 trains de pneus sec par week-ends. Sur ces 13 trains, Pirelli en réserve 2 à la course et 1 autre, du composé le plus tendre, à la Q3 (pour ceux qui y entrent ; les autres le conservent pour la course). Les 10 autres trains sont, comme l’année dernière, imposés par l’entreprise italienne. En course, le pilote doit utiliser au moins deux composés différents sur les trois mis à disposition, sachant qu’il doit obligatoirement passer 1 des 2 trains choisis par Pirelli.

Les troisièmes pilotes. Pas cette semaine.

2 Comments

Répondre à Nico_Neko Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.